Facebook SHL Twitter SHL Weibo SHL Chaine Youtube SHL
Château Le Thil Rouge
Fiche technique .pdf
Château Le Thil
Château Le Thil Blanc
Fiche technique .pdf
Château Le Thil Blanc
Château Le Thil

Au cours de l’été 2012, le Château Smith Haut Lafitte a acquis les 11,6 hectares mitoyens (3 ha de blanc et 8.6 ha de rouge) de son voisin le Château le Thil Comte Clary. Les vins du Château Le Thil, dont l’histoire a montré l’excellence, bénéficient aujourd’hui de la même expertise et de la même passion que Florence, Daniel Cathiard et toute l’équipe du Château Smith Haut Lafitte appliquent à l’élaboration de leur Grand Cru Classé et des vins du Château Cantelys selon une philosophie de travail unique : La Bio-Précision.
___

Les sols

Le Château Le Thil est situé sur un superbe coteau argilo-calcaire orienté plein sud. La prédominance de l’argile a orienté le choix du Merlot comme cépage principal. Ce type de sol a l’avantage de rester frais tout en ayant une orientation favorable à une belle maturité. Le plateau, plus graveleux, accueille les Cabernets Sauvignons.
___

Le Château

Construit en 1737, le Château le Thil comme son grand frère le Château Smith Haut Lafitte auquel il était relié à cheval par l’allée royale a eu le privilège d’avoir une lignée de propriétaires prestigieux.

Pour recevoir les membres de sa famille dispersée en Europe, Jeanne Clary (1853-1922) rénova avec beaucoup d'attention et de goût, le Château Le Thil, traditionnelle demeure bordelaise, dont la décoration intérieure est un fleuron du second empire.

De grands travaux furent entrepris au sein de la chartreuse, prolongements latéraux, transformation de la façade par la création de larges baies vitrées, réfection intérieure totale sous la conduite d'Eugène LAMI (1800-1890).

Mariée à Georges, Comte DUFFOUR de RAYMOND (1844-1912), petit fils de Jean-Baptiste DUFFOUR-DEBARTE (1765-1842), armateur, négociant et député de la Gironde, et de Marie-Françoise DUBERGIER, Jeanne CLARY entra dans ces grandes maisons de négoce bordelaises du XVIIIème et du XIXème siècle qui établirent la renommée et la richesse de Bordeaux. Son oncle et tuteur de son mari, Lodi DUFFOUR-DUBERGIER (1797-1860), fut d'ailleurs le maire de la ville, président du conseil général, président de la chambre de commerce de Bordeaux et président fondateur de la Société d'Horticulture ; domicilié à Smith-Haut-Lafitte, les propriétés du Thil et de Smith furent ainsi reliées par une allée privée toujours existante. Le père de Jeanne, François Comte CLARY (1841-1889), sénateur de France, séjourna longtemps au Château Le Thil. Il était le fils de Nicolas CLARY (1760-1823), Pair de France, illustre économiste très écouté par l'Empereur NAPOLEON Ier.

Sa tante Désirée CLARY (1777-1860), sœur de Nicolas Comte CLARY et belle sœur de Joseph BONAPARTE (1768-1844) roi de Naples et de Sicile, roi des Espagnes, marié à Julie CLARY (1771-1845), épousa Jean-Baptiste BERNADOTTE (1763-1844), Maréchal d'Empire, Prince et Duc de PONTECORVO, roi de Suède et de Norvège en 1818.

Leur descendance siège toujours sur le trône de Suède, de Norvège, du Danemark, de Belgique et du Luxembourg. Les héritiers de Nicolas, Comte Clary et de Jeanne Clary, Comtesse Duffour de Raymond, sont restés propriétaires du Château Le Thil jusqu’en aout 2012 date à laquelle Florence et Daniel Cathiard, propriétaires du Château Smith Haut Lafitte se portent acquéreurs de la propriété.

Ce faisant, ils reconstituent le grand vignoble historique, qui, voici presque deux siècles, reliait Lodi Duffour Dubergier, Maire de Bordeaux et Président de la Chambre de Commerce, seul signataire du classement de 1855 et propriétaire du Château Smith Haut Lafitte dès 1842, à son neveu Georges Duffour de Raymond.
___

Le parc

Propriété de la famille Duffour depuis 1830, le parc du Thil de plus de huit hectares, a été conçu au XIXème siècle par Louis-Ferdinand Fischer (1810-1873), architecte paysagiste renommé en bordelais, né au Thil, auteur entre autre du Jardin Public de Bordeaux. Les jardins et les parcs sont eux aussi connectés au Château Smith Haut Lafitte par « L’Allée Royale » qui permettait aux mélomanes de l’époque de se retrouver pour des concerts champêtres au lieu-dit du Chapeau de Paille.

Une vaste pelouse en pente part du château sur ces deux faces avec des perspectives orientées selon les points cardinaux. Bassins, rivière, jet d'eau, cascades donnent vie à ces pelouses. Sur et autour d'elles se dressent des arbres variés fort harmonieusement rassemblés (séquoias toujours verts, cyprès chauves, tulipiers de Virginie, liquidambars, ginkgos bilobas, magnolias, platanes, pins laricios, pins maritimes, pins parasols, pins sylvestres, cèdres du Liban, de l'Atlas, de l'Himalaya, hêtres pleureurs, hêtres pourpres, hêtres des bois, tilleuls, marronniers, frênes, érables champêtres, érables sycomores, peupliers blancs, peupliers noirs, chênes lièges, chênes pédonculés, chênes pubescents, chênes rouges d'Amérique, chênes verts, ormes, aulnes…). La rivière, le Bouran, qui entoure une île miniature se jette dans le lac. Plusieurs passerelles l'enjambent et des bancs de pierre sont ça et là disséminés. Sur la courbe des eaux évoluent des cygnes blancs. Les allées permettent de profiter agréablement de cet ensemble.

La similitude du parc du Thil avec les parcs de la Malmaison et de l'Elysée n'est pas le fait du hasard : Louis-Ferdinand Fischer accompagnait souvent la famille Duffour dans ses déplacements en région parisienne.

Château Smith Haut Lafitte – 33650 Bordeaux Martillac, France
Tél. +33 (0)5 57 83 11 22 – Fax +33 (0)5 57 83 11 21 – f.cathiard@smith-haut-lafitte.com
Newsletter
français Anglais 中国的 Español Português Deutsch Pусский 日本の 한국의